PRE┘SENTATION

 

L’e¨ducation aux valeurs: il y a plus de trente ans (1968) nous avons tente¨ quelques re¨flexions sur cet aspect de l’e¨ducation des jeunes Vienamiens face a° leur vision du monde. Parler d’e¨ducation aux valeurs dans le contexte d’un pays alors en guerre pouvait paraitre une gageure.

Mais quelle que soit l’issue politique de cette guerre, un fait est certain: le pays aborde un tournant capital de son histoire; un Viet Nam ache°ve de mourrir, un autre est en train de naitre, charge¨ d’espoirs et de menaces. Le mouvement d’e¨volution est irre¨versible, le retour de la paix ne fera que l’acce¨le¨rer et lui donner plus d’ampleur.

Travaillant dans ce monde en devenir, devant pre¨parer des hommes pour demain, les e¨ducateurs doivent eÔtre conscients de ces transformations en train de s’ ope¨rer autour d’eux et s’en inspirer pour orienter leur action e¨ducative. Notre pre¨sent travail consistera donc dans des interrogations et perspectives d’avenir d’une Pe¨dagogie aux Valeurs dans ce Viet Nam en e¨volution.

Ne¨anmoins, il s’agit avant tout d’une prise de conscience du proble°me qui existe:
Beaucoup de jeunes Vietnamiens actuels gradissent dans de multiples interrogations suscite¨es en eux par leurs de¨couvertes intellectuelles, par des conjonctures politiques, par la rencontre des mentalite¨s e¨trange°res et la pre¨sence d’un monde de plus en plus pluraliste. Aussi, devant cette socie¨te¨ en mutation, ces jeunes se voient-ils dans l’obligation de repenser les motifs de leur conduite humaine.

C’est dans cette perspective que les e¨ducateurs, a° travers leurs action et influence personnelles, doivent former les jeunes a° cette capacite¨ d’e¨valuer et de choisir. Certes, ce travail en e¨ducation est particulie°rement de¨licat, car il s’agit de leur proposer des crite°res de choix, dans un contexte sociologique impliquant une vision particulie°re du monde, laquelle exige a° son tour une me¨thode d’e¨ducation spe¨cifique.
C’est aussi dans ce but que ce travail a e¨te¨ entrepris.
Cependant, notons tout de suite que, vu le cadre de nos informations, il est de notre devoir de reconnaitre les limites de la pre¨sente e¨tude:
A ce point de l’histoire de notre pays, il nous faut tenir compte de¨ja° d’un long passe¨, mais il y a plus: aux structures anciennes et aux institutions nationales s’en superposent d’autres, par suite de l’interfe¨rence e¨trange°re.

A une e¨volution libre et spontane¨e s’ajoutent des transformations impose¨es par les circosntances... Bon gre¨, mal gre¨, les valeurs se de¨placent, les esprits he¨sitent, les traditions s’e¨dulcorent ou se perdent. Il s’agit bien d’une pe¨riode de transition et de mue. Notre taÔche sera difficile, car le terrain trop frais reste encore tre°s mouvant. Nous en acceptons les risques: a° ce tournant de notre histoire nous voulons faire le bilan de certaines valeurs, ce bilan dut-il eÔtre tre°s grossier, en raison des limites de nos moyens d’investigation.

Quelles sont ensuite les sources et les me¨thodes de notre travail?
Nous tenons avant tout a° pre¨ciser qu’en ce qui concerne la vision vietnamienne du monde, obligation nous a e¨te¨ faite de nous re¨fe¨rer a° la pense¨e ve¨ritable des Grands Maitres Confuce¨ens, Taoistes ou Bouddhistes dont notre culture nationale reste encore tout impre¨gne¨e. Ce qui ne veut pas dire que cette vision soit restreinte a° une certaine e¨poque de l’Histoire vietnamienne. Penser ainsi, c’est de¨ja° porter un jugement de valeur sur le fondement de notre recherche.
Bien au contraire, cette vision du monde, loin de s’effacer ou s’estomper devant l’influence e¨trange°re ou technique, doit plus que jamais aider le jeune Vietnamien a° affronter avec maturite¨ les indispensables adaptations a° une socie¨te¨ en mutation, tout en se reconnaissant le droit de remettre en question l’e¨chelle des valeurs qui lui a e¨te¨ transmise.

Dans ce pre¨sent travail, nos re¨flexions se comportent de trois parties:
- Dans la premie°re, nous essaierons de voir la place de l’Homme dans la vision vietnamienne du monde;
- dans la seconde, de nous interroger sur les exigences actuelles d’une e¨ducation aux valeurs;
- et dans la troisie°me, en conse¨quence, d’envisager des perspectives possibles pour une pe¨dagogie adapte¨e aux valeurs ve¨cues par les jeunes Vietnamiens.